Écolobusiness

Reçu ce matin dans ma messagerie professionnelle :

« Si nous savons que les gérants d’actifs sont exposés aux émissions de gaz à effet de serre induites par le jeu d’allocation sectorielle et de stock picking, l’empreinte carbone n’est pour autant pas toujours quantifiée au niveau du portefeuille. Quelle est votre exposition environnementale au niveau des fonds, comment le comparer aux indices de référence, et enfin quelles mesures devez-vous prendre ?

« Grâce aux données environnementales complètes — couvrant 93 % du marché mondial par poids de capitalisation boursière — [Société] fournit les informations dont vous avez besoin pour évaluer rapidement les risques de votre portefeuille d'investissement via sa méthode d’analyse de portefeuille pionnière en la matière.

« Grace aux audits de portefeuilles [Société], vous pouvez :

  • Jouer la transparence sur la mesure d’impacts environnementaux de votre portefeuille pour les parties prenantes : en réponse à l’article 224 du Grenelle 2 de l’Environnement en France qui contraint les investisseurs institutionnels — SICAV et sociétés de gestions — à mentionner dans leur rapports annuels la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, ou plus largement les UNPRI qui incitent les signataires à reporter systématiquement les activités d’investissement responsable avec des indicateurs ESG fiables.
  • Évaluer les risques liés au carbone et aux impacts environnementaux.
  • Démontrer les qualités environnementales de vos produits d'investissement.
  • Identifier les possibilités de dialogue actionnarial avec les entreprises.

« [Société] a évalué les risques environnementaux de plus de 2,7 billions $ d’actifs gérés de grandes institutions financières comme ERAFP, la Caisse Des Dépôts, BNP Paribas IP, Comgest, Australia Super, CalSTRS , UK Environment Agency, Scottish Widows Investment, (plus d’infos au [site]). Nous proposons également des solutions sur mesure pour calculer et reporter les bénéfices environnementaux des fonds dits cleantechs ou durables.

« Pour en savoir plus sur la méthodologie [Société] et faire un audit environnemental de portefeuille, merci de répondre à ce courriel. »

(La phrase en gras est d’origine.)

4 commentaires:

  1. Toujours plus de regles a la c.. pour faire ch... ceux qui bossent, c'est triste...

    Marrant (et pas surprenant) qu'ils mentionnent la Caisse des Depots parmi leurs principaux clients, on sait ou vont nos impots comme ca ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Robert Marchenoir18/02/2014 15:44

    A mon avis, les gérants d'actifs sont davantage exposés aux émanations de gaz issus de la production de bullshit.

    RépondreSupprimer
  3. Mais quand vont ils arrêter de raconter n'importe quoi ?

    "audit environnemental du portefeuille"... Malheureusement le ridicule ne tue pas....

    RépondreSupprimer
  4. Bah, c'est juste que le grenelle et le vomi réglementaire associé a été pensé dès le départ comme un moyen de fournir une rente aux copains - comme les radars au bord des routes ou les portiques ecotaxe...

    RépondreSupprimer

Iterated prisoner’s dilemma

This is an iterated prisoner’s dilemma between yourself and an 9 unknown opponents. Each match will last for 10 rounds and you’ll only kn...