Opération Léviathan

Peu d’État, dans l’histoire du monde, ont plus mérité d’être appelé Léviathan que le nôtre aujourd’hui. La superstructure publique est partout, elle intervient dans tous les domaines et, si vous lisez ces mots, c’est que vous faites partie de ceux qui en ont pris conscience.

En théorie, dans ce qu’il est convenu d’appeler un démocratie, le peuple souverain est en mesure de surveiller le Léviathan et, si besoin est, de l’obliger à reculer. Sauf que, dans l’état actuel de nos affaires publiques, cet acte de surveillance est devenu impossible. Il y a trop de comités, trop d’agences, trop de lois pour qu’un être humain normalement constitué puisse espérer, même en y consacrant tout son temps, même en étant notoirement compétent, démêler le nœud Gordien des affaires publiques.

Simplement : c’est trop compliqué, trop changeant pour que vous ou moi puissions prétendre y comprendre quoi que ce soit et donc, voter comme de vrais citoyens.

Mais l’union, dit-on, fait la force. Si, seuls dans nos coins, nous sommes désarmés face à l’infinie complexité de la chose publique, nous pouvons en revanche unir nos forces, nos compétences, pour essayer d’y voir plus clair.

Aussi, je vous propose l’opération Léviathan. Son objet est aussi simple en principe qu’il est complexe en pratique : collecter, rationaliser et diffuser les données que nos élus et nos administration peinent tant à mettre à notre disposition. L’analyse desdites données n’est pas de notre ressort — même si, cela va de soi — vous serez libres d’en faire ce que bon vous semble : l’objectif est, prioritairement, de les récupérer dans un format exploitable.

Si vous souhaitez participer, munissez-vous d’un compte Google si ce n’est pas déjà le cas et inscrivez-vous ci-dessous. En particulier, nous avons besoin de spécialiste du droit public et de la comptabilité nationale, de web-développeurs (surtout si vous savez manipuler des bases de données), d'analystes financiers et de tous ceux et celles d’entre vous qui sont prêts à consacrer une part de leur temps libre à ce projet.

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    La mesure pourrait être intéressante, à condition de savoir

    - quelle type de données nous voulons récuperer
    - comment les collecter



    RépondreSupprimer

ChallengeR #8 - Solutions

Votre mission consistait donc à trouver un moyen de faire en sorte que : > x == 0 [1] TRUE > x + 1 == 2 [1] TRUE > x / 2 == 1 [1...