Accéder au contenu principal

Petit répertoire des grandes théories du complot

Petit répertoire des grandes théories du complot. Work in progress, vos suggestions sont les bienvenues.

On n’a pas marché sur la Lune

Ce 20 juillet 1969, Neil Armstrong et Buzz Aldrin n’étaient pas sur la Lune mais dans studio de cinéma sur la terre ferme. En réalité, toutes les photos et les films que vous avez vus sont une œuvre de Stanley Kubrick tournée sur la base d’un scénario d’Arthur Clarke — le duo de 2001 : l’Odyssée de l’espace (1968) — et le tout a été financé par Walt Disney pour le compte de la NASA. Cette fable a été montée de toutes pièces pour permettre à l’agence spatiale de détourner l’essentiel des budgets qui lui ont été alloués et pour cacher au public qu’en réalité, la terre est plate [1].

La Terre est plate

La Terre n’est pas une planète mais un disque centré sur le pôle nord dont le périmètre est occupé par un immense mur de glace — l’Antarctique — qui permet d’éviter le débordement des océans au-delà des limites du monde. L’espace n’existe pas : le ciel est en réalité un dôme sous lequel tous les objets célestes — et notamment le Soleil et la Lune, deux sphères bien plus petites et proches qu’on nous le dit — suivent des anneaux magnétiques invisibles. On ne sait pas pourquoi les gouvernements, leurs agences spatiales et les scientifiques cherchent à nous cacher la vérité.

Les chemtrails

Les traînées de condensation (contrails en anglais) laissées par les avions qui volent à haute altitude sont anormalement persistantes : c’est parce qu’en réalité, elles ne sont pas constituées que de vapeur d’eau condensées comme on voudrait nous le faire croire mais contiennent des produits chimiques (d’où le chem de chemtrail) pulvérisés volontairement par des agences gouvernementales et les militaires dans un but inconnu ; sans doute pour mieux contrôler la population, la stériliser ou quelque chose d’encore pire [2].

La conspiration néolibérale

Une société secrète — le groupe Bilderberg, la Trilatérale, les Illuminati, les Skull and Bones (au choix…) — a pris le contrôle de l’économie mondiale et de la plupart des gouvernements. Leur objectif est, en toute simplicité, la domination du monde pour leur profit personnel et ils entendent y parvenir en imposant une combinaison de politiques économiques néolibérales — en traumatisant les populations, la Stratégie du Choc — et de systèmes de contrôle de masse — la NSA, les chemtrails etc. [3]

Le climategate

La théorie du réchauffement climatique anthropique n’est en réalité qu’un vaste complot gouvernemental mis en œuvre par l’ONU au travers du GIEC. Tous les modèles et les courbes qu’on nous présente pour justifier l’idée selon laquelle le climat se réchauffe à cause l’augmentation de nos émissions de gaz à effet de serre ont été intentionnellement fabriquées ou truquées pour nous faire croire à cette fable. Au travers de cette conspiration, les politiques cherchent à s’attribuer plus de pouvoir jusqu’à établir une dictature [4].

(à compléter...)

---
[1] Une enquête menée par Harris Interactive en juin 2016 révélait que 6.5% des français croient en cette théorie, dont 2.5% de convaincus.
[2] Selon la même enquête, 22% des français y croient, dont 5% de convaincus.
[3] Même source : un français sur trois croit que l’économie mondiale est dirigée par une société secrète, dont 8% de convaincus.
[4] Même source : 17% des français pensent que le réchauffement climatique est une pure invention, dont 4% de convaincus.

Commentaires

  1. Dans les évidents (au débotté) :
    - les n versions du 11/9 ;
    - l'assassinat de Kennedy, commandité par je ne sais plus trop qui ; quoiqu'on en parle moins maintenant.

    RépondreSupprimer
  2. -Les aliens
    -La théorie de l'évolution qui serait fausse
    -MK ULTRA
    -Les attentats et mass shootings pilotés par la CIA/le Mossad.

    RépondreSupprimer
  3. -shoah complot sioniste
    -Charlie hebdo commandité par gouvernement
    -Merah agent de la DGSI
    -Vaccins servant à inoculer des maladies ...
    -VIH inventé par un labo aux USA
    -Fluor utilisé dans les dentifrices pour rendre la population docile

    RépondreSupprimer
  4. - Climatoscepticisme ourdi par les groupes pétroliers
    - HAARP
    - la crise de 2008 faute à la dérégulation libérale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "- Climatoscepticisme ourdi par les groupes pétroliers" les groupes pétroliers sont accusés à tord de réchauffer,ils ont le droit de se défendre,et puis c'est rigolo de dire le lobby vert doit bien se frotter les mains avec ce faux réchauffement climatique ,tout comme les entreprises qui sont bénéficiaires de l'éco taxe

      Supprimer
  5. La Terre n'est pas plate, elle est creuse (Et habitée par des intra-terrestres).
    Tout est là: http://homme-et-espace.over-blog.com/2015/05/la-terre-est-creuse-l-article-qui-confirme.html
    <3

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Rick la Trick05/09/2016 10:32

    vous êtes un petit coquin Guillaume ...

    RépondreSupprimer
  8. On a oublié le complot Eurabia!

    RépondreSupprimer
  9. Higgs Boson30/09/2016 19:29

    _ les Illuminati (société secrète de type maçonnique du 18ème siècle : les illuminati de Bavière) qui suite à un "card game" culte des années 80 qui mobilise à peu près toutes les théories du complot, a créé le mythe d'une soc secrète toute puissante, surtout dans la culture Rap

    - Les Reptiliens : un grand nombre de leaders mondiaux seraient des ET lézards comme dans la série culte des années 80 !

    - Les tours du 11 septembre n'ont pas pu s'effondrer sous l'effet d'avions (basé sur un article d'un ingénieur civil retraité avec des calculs approximatifs)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Brandolini’s law

Over the last few weeks, this picture has been circulating on the Internet. According to RationalWiki, that sentence must be attributed to Alberto Brandolini, an Italian independent software development consultant [1]. I’ve checked with Alberto and, unless someone else claims paternity of this absolutely brilliant statement, it seems that he actually is the original author. Here is what seems to be the very first appearance of what must, from now on, be known as the Brandolini’s law (or, as Alberto suggests, the Bullshit Asymmetry Principle):The bullshit asimmetry: the amount of energy needed to refute bullshit is an order of magnitude bigger than to produce it.— ziobrando (@ziobrando) 11 Janvier 2013To be sure, a number of people have made similar statements. Ironically, it seems that the “a lie can travel halfway around the world while the truth is still putting on its shoes” quote isn’t from Mark Twain but a slightly modified version of Charles Spurgeon’s “a lie will go round the w…

Pro Macron - lettre ouverte à mes amis libéraux

Pardon pour cette platitude mais le succès d’Emmanuel Macron c’est avant tout l’expression d’un désir de renouvellement de notre classe politique. Je ne crois pas, si vous me permettez cette hypothèse personnelle, que la plupart de ses électeurs aient voté pour son programme et je suis même convaincu que très peu l’ont lu. Emmanuel Macron est avant tout l’incarnation de ce que nombre de nos concitoyens attendent : une nouvelle tête — un candidat dont les débuts en politiques n’ont pas été photographiés en noir et blanc [1] — et, à tort ou à raison, une rupture avec le système politique hérité de la Libération.Et c’est précisément ça qui a, je crois, tué la candidature de François Fillon. Face à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, lors de la primaire, il pouvait aisément passer pour le candidat du renouvellement de la droite et ce, d’autant plus qu’il tenait à l’époque un discours très libéral au regard de ce à quoi nous sommes habitués de la part des Républicains [2]. Seulement voilà : no…

Les Chicago Boys, Milton Friedman et Augusto Pinochet

Cinq Chicago Boys vers 1957
(dont Sergio de Castro, à droite)Tout commence en 1955. Nous sommes alors en pleine guerre froide et les deux grands blocs — l’URSS et les États-Unis — se livrent une lutte sans merci pour accroître leurs zones d’influences respectives. Dans la longue liste des terrains d’affrontement, l’Amérique Latine figure en bonne place et le Chili n’échappe pas à cette règle. La situation chilienne, du point de vue américain, est particulièrement inquiétante : la gauche y vire marxiste, le reste du spectre politique est divisé et les politiques populistes du général-président Carlos Ibáñez ne laissent rien présager de bon. À Washington, on cherche donc à restaurer l’influence des États-Unis dans la région.C’est dans ce contexte qu’en juin 1955, Theodore Schultz, Earl Hamilton, Arnold Harberger et Simon Rottenberg, tous représentants de l’Université de Chicago, débarquent à Santiago pour y signer un accord avec l’Université Pontificale Catholique du Chili. L’objet de l’…