Accéder au contenu principal

Ceux qui croient vivre sous une cloche à fromage

J’ai un aveu à vous faire. Je nourris une passion aussi dévorante que coupable pour les théories ésotériques et complotistes. Ça date de l’enfance, juste après ma période science-fiction : je me suis mis à dévorer tous les bouquins de ce type qui me sont tombés sous la main, du Pendule de Foucault d’Umberto Eco au Da Vinci Code de Dan Brown en passant par des théories parfaitement fumeuses développées par des types qui y croyaient vraiment. J’adore ces trucs-là. J’y trouve à la fois le plaisir de m’évader dans une réalité alternative — point commun avec la science-fiction — et celui de déboulonner pièce par pièce la construction imaginée par l’auteur — c’est passionnant et ça permet d’apprendre un tas de choses.

Or, il se trouve qu’en procrastinant sur Twitter, je suis tombé par le plus grand des hasards sur des adeptes de la théorie de la terre plate, Flat Earth Theory (FET) dans la langue de Shakespeare. Il n’en fallait pas moins pour réactiver ma coupable passion et ce, d’autant plus que j’ai réalisé avec stupeur que non seulement ces gens-là sont beaucoup plus nombreux que je le croyais mais en plus, ils ont empaqueté leur délire dans une théorie du complot de la plus belle des factures.

Veuillez donc trouver ci-dessous, chers lecteurs, un rapide résumé de ce que j’appellerais la Théorie de la Cloche à Fromage. Attention, ça pique un peu les yeux.

Le plateau

La Terre est un disque centré sur le pôle nord dont la circonférence est délimitée par un « mur de glace » (l’Antarctique) qui permet d’éviter que les océans débordent au-delà des limites du monde. Pour coller à peu près avec les observations de distances que chacun peut constater et aux cartes dont nous disposons, ce disque aurait un diamètre d’un peu plus de 40 000 kilomètres (c’est-à-dire le périmètre du globe terrestre) et donc une circonférence de l’ordre de 126 000 kilomètres. Schématiquement, on peut représenter les choses comme suit.

(Cliquez pour agrandir)

Au-delà du périmètre de ce disque, c’est le monde glacé de l’Antarctique, une terra incognita qui « échappe aux perceptions humaines ». Il existe manifestement deux versions : selon certains, l’Antarctique s’étend à l’infini (i.e. le monde connu est un contenu dans un cercle sur le plan terrestre) tandis que d’autres supposent l’existence d’un second mur de glace, infranchissable cette fois, qui marque la limite ultime du monde.

Naturellement, cette description du disque terrestre entraîne quelques conséquences amusantes. Par exemple, la longueur des côtes de l’Antarctique, habituellement estimée à 18 000 km, serait en fait de l’ordre de 126 000 km ; c’est-à-dire que Fedor Konyukhov, qui en a fait le tour à la voile en 102 jours, aurait navigué à plus de 50 km/h en moyenne ; pulvérisant ainsi tous les records de vitesse sur un monocoque [1]. De la même façon, sur une terre sphérique l’arc de cercle qui sépare Sydney de Santiago mesure environ 11 340 km mais, projetée sur une terre plate, cette distance devient une ligne droite d’environ 17 770 km de long. Étant donné que, chaque année, des centaines d’avions réalisent ce trajet en environ 14 heures (parfois moins), nous en concluons que ces derniers ne volent pas à 810 km/h mais à 1 269 km/h — c’est-à-dire qu’ils sont tous supersoniques.

La cloche

Au-dessus de ce disque, il y a un dôme à l’intérieur duquel [2] les objets célestes décrivent des mouvements elliptiques en suivant des anneaux magnétiques invisibles. Le Soleil et la Lune, en particulier, sont des sphères de 51.5 km de diamètre qui circulent ainsi à 4 828 km au-dessus du niveau la mer, plus ou moins à la verticale de l’équateur [3]. Dans ce modèle, les levers et couchers de soleil sont de simples effets de perspective — en réalité, le soleil est toujours au-dessus de la terre — et l’alternance des jours et des nuits s’explique par la portée limitée des rayons solaires ou le fait que le Soleil n’éclaire que vers le bas ou une combinaison des deux. À l’échelle :

(Cliquez pour agrandir)

Je devine les multiples questions qui fusent dans vos esprits. Comment expliquent-ils la gravité ? Comment les satellites artificiels tiennent-ils en l’air ? Pourquoi les phases de la Lune ? Qu’y a-t-il en dessous du disque ? Comme je ne suis pas un spécialiste, je me contenterai de répondre aux deux premières (pour le reste, je vous invite à consulter le site de la Flat Earth Society)

C’est bien simple, cette force que nous appelons gravité n’existe pas. Si les objets et la pluie tombent par terre, c’est parce que le disque terrestre, poussé par l’énergie sombre, accélère continuellement vers le haut, comme un ascenseur. La vitesse d’ascension du disque terrestre peut-elle, dès lors, dépasser un jour la vitesse de la lumière ? Croyez-le ou non, ils ont une réponse (spoiler : non) et la démonstration qui va avec. En revanche, si vous leur demandez par quelle sorte de miracle le Soleil et la Lune ne nous tombent pas sur le coin de la figure, la réponse des joyeux illuminés qui tiennent le forum de la FES est un « This is unknown. » à peu près aussi sec qu’un swagger stick de sergent-major de l’armée coloniale britannique.

Le fromage

Comment les satellites artificiels tiennent-ils en l’air ? Là aussi c’est très simple : ils ne tiennent pas en l’air parce qu’ils n’existent pas. C’est ici que la théorie du complot promise plus haut entre en jeux : tout ce que vous avez appris est faux, c’est une gigantesque conspiration organisée par la NASA et le gouvernement étasunien pour vous faire croire que nous vivons sur une planète sphérique qui tourne autour d’une étoile comme les autres.

Toutes les photos de la terre depuis l’espace ? C’est du Photoshop. Neil Armstrong qui marche sur la Lune ? C’est un film de Stanley Kubrick selon un scénario d’Arthur Clarke [4] et financé par Walt Disney (je n’invente rien). La Station Spatiale Internationale observable à l’heure prévue avec une simple paire de jumelle ? Une simple projection de la NASA sur le dôme. Le statut spécial de l’Antarctique qui interdit qu’on le survole [5] ? C’est pour vous empêcher d’atteindre le grand mur de glace et donc le bord du monde ; il n’a pas d’autre objet que de maintenir le secret.

Mais là où ça touche réellement au sublime, c’est lorsqu’on interroge les adeptes sur les raisons qui motivent tant de gens à nous cacher la vérité. Même si certains évoquent le profit — « ils détournent l’argent de la soi-disant conquête spatiale » — et d’autre la volonté des États-Unis (ou des Illuminati) de contrôler le ciel — des engins de guerre en orbite — la réponse officielle de la Flat Earth Society est : « le mobile de ‘La Conspiration’ est inconnu. » Voilà, on ne sait pas et si vous y réfléchissez bien, c’est encore pire ! C’est La Conspiration !

Allégorie

Voilà, j’espère que cette petite virée dans l’esprit de ceux qui ne sont pas tout à fait seuls dans leur tête vous a diverti sans trop saper votre productivité. Je l’espère d’autant plus que je risque de remettre ça de temps en temps avec d’autres théories bien délirantes mâtinées d'obscurs complots terrifiants. Vous êtes prévenus.

---
[1] Le record actuel est détenu par Casey Smith sur Comanche en juillet 2016 : une transatlantique de 2 880 miles nautiques (5 334 km) parcourus en 5 jours, 14 heures et 21 minutes soit une moyenne à 21.44 nœuds (un peu moins de 40 km/h).
[2] Version alternative : les objets célestes sont des projections sur la surface du dôme.
[3] D’où le fait, Dr Watson, qu’il fait plus chaud sous l’équateur que dans le grand nord ou le grand sud ; le « plus ou moins » expliquant l’alternance des saisons. Notez aussi l’évolution par rapport aux modèles antiques : il est désormais plus difficile d’expliquer que le Soleil passe en dessous de la Terre.
[4] Kubrick et Clarke, c’est l’équipe de 2001, l’Odyssée de l’espace, sorti l’année précédente (1968).
[5] Vous ne saviez pas ? C’est normal : c’est faux. Au départ de l’Australie, c’est un plaisir que vous pouvez vous offrir à partir de 1 119 dollars australiens (754 euros).

Note : pour autant que je puisse en juger, il semble que les flatearthers soient aussi adeptes d’à peu près toutes les théories complotistes qui trainent (les chemtrail, la stratégie du choc, lady Diana a été assassinée etc.) et flirtent allègrement (Ô surprise !) avec les partis politiques extrêmes.

Commentaires

  1. Alain Briens01/09/2016 23:03

    Amusant...mais anecdotique ! La Flat Earth Society, combien de bataillons par rapport à d'autres mouvements d'illuminés beaucoup plus dangereux ? Et puis au fond, quelle différence avec les religions ?
    De quel droit des gens qui croient (au hasard) que se couper le prépuce est un signe d'alliance avec Dieu, ou que le jour de l'assomption la Vierge est montée directement au ciel sans mourir, ou que se faire exploser les tripes au milieu d'un marché en tuant le maximum de gens permet d'accéder au paradis et de consommer 72 vierges, de quel droit disais-je ces gens là peuvent ils moquer ceux qui pensent que la terre est plate ?
    Le politiquement correct incite à s'acharner sur les raëliens qui professent que la vie terrestre fut créée par des petits hommes verts mais par contre, motus sur ceux qui pensent que le cochon est un animal maudit d'Allah dont la consommation envoie tout droit en enfer.
    Et ces gens là, tout pétris soient-ils de leurs superstitions débiles et de leur crédulité moyenâgeuse n'émargent pas aux partis politiques extrêmes (lire le FN) auquel vous faites allusion, cher Guillaume Nicoulaud.
    Les grandes religions, polythéistes du passé ou monothéistes actuelles, ne sont rien d'autre que des sectes qui ont réussi. Ce qu'elles professent n'est pas moins risible ni moins obscurantiste que les idées des partisans de la terre plate. Et probablement moins dangereux : la Flat Earth Society a beaucoup moins de morts, de mutilés et de vies ruinées sur la conscience qu'une certaine religion de tolérance, d'amour et de paix que la peur de la censure m'interdit de nommer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous allez vite en besogne : toutes les religions sont des superstitions ; toutes ces superstitions sont des produits sectaires devenus majoritaires. Bref, en un mot, toutes les religions sont absence totale de raison.
      Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela prête au doute: la pensée chrétienne de saint Justin à Thomas d'Aquin pour ne prendre que des auteurs ayant écrit avant "l'âge de la raison" dont parle les derniers positivistes, sont-ils si bien réfutés ? Et même à supposer qu'ils soient faux, sont-il dépourvus de raison ? Notez que dans une certaine mesure, les mêmes questions se posent à propos de la pensée islamique ou de la pensée juive : un imbécile, Al-Ghazali ? Un idiot sectaire, Yehuda Halevi ?
      La raison n'a pas attendu la science moderne pour s'exprimer; mais elle est peut-être morte de la mise en idéologie d'une "philosophie" de la science moderne. Pas d'inquiétude, celle-ci mourra bientôt du progrès scientifique lui-même, et nous pourrons ensuite nous re-poser convenablement les questions religieuses.

      Supprimer
  2. Merci beaucoup, j'ai bien ri en vous lisant.

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup, j'ai bien ri en vous lisant.

    RépondreSupprimer
  4. A la question "Qu’y a-t-il en dessous du disque ?", j'ai la réponse bien sur: 4 éléphants supportant le disque eux-memes portés par une tortue géante ;) A lire Discworld de Terry Pratchett si vous ne connaissez pas (une série exceptionnelle de 35 bouquins a peu pres)

    RépondreSupprimer
  5. Comme on dit dans la langue de Shakespeare,"what the fuck ?" (WTF).

    RépondreSupprimer
  6. Les magasins de farces et attrapes des partisans de la terre plate sont très limités, les ‎grandes sources où les moutons Platistes viennent s’abreuver sont les suivantes : ‎


    https://christianflatearthministry.org/‎

    Site géré ouvertement par des fondamentalistes évangélistes, dont tout l’argumentaire ‎consiste à dire que si les gens savent et acceptent que la terre est immobile et plate, que le ‎soleil tourne autour de la terre, et que le ciel est littéralement au-dessus du firmament de la ‎terre,… alors les personnes en déduiront qu’il existe un Dieu personnel, le Dieu de la Bible !‎
    Ils sont violemment anti-papiste et vouent aux gémonies les francs-maçons comme ‎créatures lucifériennes.‎


    http://www.theflatearthsociety.org/home/index.php/about-the-society

    Site géré par la « société de la terre plate », société qui se prétend scientifique … mais qui ‎en fait s’inscrit dans les mouvements évangélistes les plus conservateurs qui soient. Comme ‎tels ils refusent le progrès. Dans l’exposé de leur historique, nous voyons bien que leurs ‎lubies reprennent de la vigueur depuis 2004, c’est-à-dire juste au moment où avec les ‎truthers du 9/11 la paranoïa complotiste envahit le web.‎

    https://aplanetruth.info/‎

    Ce site avec le premier contient tous les arguments des Platistes, en plus des premiers qui ‎sont issus du milieu évangéliste ultra conservateur, nous retrouvons un antijudaïsme qui les ‎remet dans la droite ligne des idéologies de l’extrême droite élaborées durant le XIX° siècle.‎

    RépondreSupprimer
  7. Le quatrième magasin est un grand moment de rire !‎
    En plus des vaticinations des précédents nous y trouvons un touche New Age pimentée de ‎science-fiction. ‎
    Nous y apprenons que la Grande Conspiration dont fait partie la conspiration de la terre ‎sphérique serait le fait de …. Accrochez-vous bien !‎
    ‎…
    des Atlantéens !!!!!‎
    Oui……
    le magasin est tenu par un grand spécialiste en Astronomie et astrophysique
    ‎…
    Éric Dubay !‎
    Ben oui quoi il est maitre de Yoga et de Wing Chun !‎
    Tenez-vous bien, avec lui vous êtes assuré d’avoir une information bien scientifique, sûre, ‎vérifiable, contrôlable !‎
    ‎…
    allons sur son site, ‎
    il mérite le voyage :‎
    http://www.atlanteanconspiracy.com/‎
    Grâce à l’éminent scientifique j’ai découvert la Grande Conspiration Atlantéenne
    Que la conspiration de la terre sphérique était un complot organisé par ‎
    ‎….
    ‎1.‎ Les Illuminatis (reptiliens bien sûr) ‎
    ‎2.‎ Les Francs-maçons (pédophiles et sacrificateurs de vierges, ça va de soi) ‎
    ‎3.‎ Les Juifs ou plutôt les Talmoudo ziounistes (satanistes je précise pour les profanes)‎
    Eric Dubay exprime un néo-nazisme bien décomplexé .......

    RépondreSupprimer
  8. Les autres sites ne font que reprendre les propos des 4 premiers sites ‎
    avec des variantes :‎
    http://elmahdi.canalblog.com/archives/2015/09/17/32639863.html
    http://le-sens-de-la-vie.blogspot.fr/‎
    http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=2496‎
    http://epurnonmuove.blogspot.fr/2015/08/le-defi-de-la-terre-plate.html
    https://illuminatimatrix.wordpress.com/‎
    http://www.scienceetfoi.com/la-bible-enseigne-t-elle-que-la-terre-est-une-sphere/‎
    https://whotfetw.com/blog/‎
    https://www.youtube.com/channel/UCjee5np32TdYBHZAeIhH7VQ

    les sites de Hewa Nenki
    http://presselibreinternationale.com/‎
    http://www.galzu.info/index.php?‎

    et son channel You tube
    https://www.youtube.com/channel/UCo9u9wkcz0QwVsJNywY4o_Q/videos

    le grenier de toutes les dingueries ‎
    https://michelduchaine.com/‎

    bienvenus chez les fanatiques, les dévots, les folingues ....

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Brandolini’s law

Over the last few weeks, this picture has been circulating on the Internet. According to RationalWiki, that sentence must be attributed to Alberto Brandolini, an Italian independent software development consultant [1]. I’ve checked with Alberto and, unless someone else claims paternity of this absolutely brilliant statement, it seems that he actually is the original author. Here is what seems to be the very first appearance of what must, from now on, be known as the Brandolini’s law (or, as Alberto suggests, the Bullshit Asymmetry Principle):The bullshit asimmetry: the amount of energy needed to refute bullshit is an order of magnitude bigger than to produce it.— ziobrando (@ziobrando) 11 Janvier 2013To be sure, a number of people have made similar statements. Ironically, it seems that the “a lie can travel halfway around the world while the truth is still putting on its shoes” quote isn’t from Mark Twain but a slightly modified version of Charles Spurgeon’s “a lie will go round the w…

Les comités Théodule

Le Comité Stratégique au Calcul Intensif, le Haut Conseil de l’Éducation Artistique et Culturelle, l’Observatoire des Jeux, la Grande Commission Nautique, la Conférence de la Ruralité, le Groupe Interministériel des Normes… L’imagination de nos dirigeants en matière de comités Théodule ne semble connaitre aucune limite.Grâce à quatre courageuses et courageux (un grand merci à Delphine, Ugo, Clément et Caroline qui nous a fourni un fichier de contrôle très utile), nous disposons maintenant d’un fichier exploitable conçu sur la base des données trouvées en annexe du PLF 2016 (le « jaune ») pour les années 2012, 2013 et 2014 (les coûts sont donnés en milliers d'euros).Au total, nous avons donc 504 comités, conseils, observatoires, commissions, conférences et autres groupes interministériels — ci-après « instances ». Certaines ont disparu depuis, d’autres sont de création très récente mais ça donne un ordre de grandeur. Ces instances occupent, plus ou moins, un maximum de 19 890 memb…

Logement social de luxe

Ian Brossat, adjoint (PCF) à la maire de Paris en charge du logement depuis avril 2014 annonçait ce 27 février qu’il s’apprêtait à inaugurer de nouveaux logements sociaux situés avenue du Coq, dans le 9ème arrondissement de Paris.L’élu communiste ayant eu l’excellente idée de joindre quelques photos, ce tweet a piqué ma curiosité : je me suis toujours demandé à quoi pouvait ressembler les logements sociaux de la capitale.Je vous laisse découvrir ça :Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, de mon point de vue, c’est plutôt pas trop mal. On est quand même dans un bel immeuble haussmannien en pierre de taille, les parties communes relèvent clairement de la prestation haut-de-gamme et les logements eux-mêmes, manifestement refaits à neuf, n’ont pas grand-chose à voir avec l’idée que je me faisais d’un logement social.Clairement, je crois que cette série de photo aurait été tout à fait à sa place dans la vitrine d’une agence immobilière de luxe.Mais ça n’est pas fini. Il se trouve que l…