Pas le pyramidion que vous cherchiez

(Cet article fait partie d’une série dans laquelle je m’amuse à démonter les théories ésotériques avancées par Jacques Grimault, principalement dans La révélation des pyramides.)

Parmi les obsessions de Jacques Grimault, le pyramidion retrouvé aux pieds de la pyramide rouge se pose là. Dans La révélation des pyramides, vers 1:10:23, la narratrice raconte :

« Je découvris alors ce que j’avais pourtant eu sous les yeux pendant longtemps. Non seulement il indiquait le mètre puisqu’il mesurait précisément un mètre de haut mais en plus il donnait la valeur de Pi en mètres car 1.57 mètre plus 1.57 mètre égale 3.14 égale Pi en mètres. […] Ce pyramidion était pourtant une maquette de la grande pyramide […] En fait ce pyramidion était très probablement la pointe de la grande pyramide qu’on avait jamais retrouvé. »

D’abord, il ne mesurait pas « précisément un mètre de haut ». Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, le pyramidion en question a été découvert dans un tel état de délabrement que toute mesure précise est largement sujette à caution. La largeur des côtés de sa base était sans doute de 157 cm (soit 3 coudées royales de 52.35 cm) mais, avec une pente de 54° 30’ (ce qui correspond à un seked de 5 paumes) sa hauteur ne pouvait pas être de 100 cm. Selon Corinna Rossi [1], il mesurait à peu près 110 cm.

Ensuite, nous revoilà encore avec des mètres dans les pyramides, hypothèse parfaitement absurde puisque, je le rappelle, notre mètre n’est pas seulement le fruit de notre avancée technologique : c’est aussi une convention purement arbitraire doublée d’une erreur de mesure. La probabilité pour qu’une éventuelle civilisation antérieure à la nôtre ait fait le même choix et la même erreur est proprement infinitésimale. Bref, non, ça ne fait pas 3.14 mètres mais 6 coudées royales.

Enfin, ce pyramidion ne peut pas être celui de la grande pyramide de Khéops (et encore moins une maquette) : au-delà du fait qu’on l’a retrouvé à Dahchour et pas à Gizeh, il n’a surtout pas les mêmes proportions : la pyramide a été conçue avec un seked de 5½ paumes tandis que ce pyramidion l’a été avec un seked de 5 paumes. C’est précisément à cause de cette pente élevée qu’on doute qu’il ait pu coiffer la pyramide rouge et ce n’est pas pour rien que personne n’a jamais pensé à la pyramide de Khéops : ça ne colle pas.

---
[1] Corinna Rossi, Note on the Pyramidion Found at Dahshur (1999).

Note du 2016-09-13 : Selon Corinna Rossi, l’hypothèse la plus vraisemblable est que ce pyramidion avait été conçu pour la pyramide rhomboïdale, également à Dahshour (elle est à 2 km de la pyramide rouge) et également attribuée à Snéfrou. La raison en est fort simple ; cette pyramide a été construite en 3 étapes : d’abord avec seked de 4 paumes mais ça n’a pas tenu ; dans un second temps, ils l’ont élargie et ont augmenté le seked à 5 paumes mais ça restait trop lourd ; raison pour laquelle elle a finalement cette forme si particulière. Le pyramidion était donc prévu pour la phase 2 mais n’a, du coup, pas été utilisé.

3 commentaires:

  1. la chambre du roi avec ses supports en granit ressemble au symbole djed des egyptiens le granit est composé de quartz avec le pyramidion sur cheops cela pourrait devenir un capteur cosmotellurique???

    RépondreSupprimer
  2. la constellation d'orion est constituée de sept etoiles les trois centrales sont représentées par les trois pyramides mesurons la distance entre les étoiles reportons les sur la distance entre les trois pyramides , reportons la distance des quatres autre étoiles d'orion il se pourrait qu'en creusant aux endroits reportés en égypte il pourrait y avoir des découvertes superbes???

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Monty Hall sans maths

Règle du jeu : on va vous proposer 3 enveloppes dont deux sont vides et une contient un billet de €100. Dans un deuxième temps, l’organisate...