De la liberté des échanges

Au début du cours, le professeur distribue à ses étudiants un panier standardisé de sucreries – par exemple, chacun reçoit trois fraises tagada, deux arlequins, un rouleau de réglisse, un œuf au chocolat et quatre pastilles à la menthe. Ce faisant, il procède donc à une allocation parfaitement égalitaire.

Lorsque la distribution est finie, le professeur demande à chacun de ces étudiants d’évaluer, en euros, la somme qu’ils seraient prêt à payer pour acquérir un panier identique et d’inscrire leurs estimations sur un morceau de papier. Les étudiants s’exécutent ; le professeur récupère leurs évaluations et en fait la somme.

Mais voilà que le professeur invite ses étudiants à échanger leurs sucreries comme bon leur semble de telle sorte que l’amateur de réglisse et celui qui n’aime pas la menthe puissent adapter leurs dotations respectives à leur goût. Encore une fois, les étudiants jouent le jeu, le professeur leur demande d’évaluer leurs nouveaux paniers, récupère ces nouvelles évaluations et en fait la somme.

Que croyez-vous qu’il observe ?

Eh bien la richesse totale de cette petite économie expérimentale a augmenté. Pour certains étudiants, la dotation initiale était satisfaisante : ils n’ont donc pas participé à l’échange et la valeur de leur panier n’a pas changée. En revanche, pour d’autres, comme l’amateur de réglisse et celui qui n’aime pas la menthe, cette cession d’échange libre a été l’occasion d’améliorer le panier du professeur et donc, ils estiment que la valeur de leur dotation s’en est trouvée augmentée.

Notez bien ceci : entre le début et la fin du cours, ni le nombre, ni la qualité des bonbons en circulation dans la salle de classe n’a changé. La seule chose qui ait changé, c’est que les étudiants, parce qu’ils ont pu échanger leurs sucreries, se sentent plus riches après qu’avant l’échange. C’est-à-dire que le simple fait d’être libre d’échanger créé de la richesse.

2 commentaires:

  1. Pas très socialiste, comme expérience.
    Le socialisme, c'est à tout le monde la même chose et tant pis si cela ne vous convient pas. Pas d'échanges possibles car comme chacun des socialistes le sait, dans un échange libre,il y a obligatoirement un lésé et un prévaricateur... :-)

    RépondreSupprimer

Iterated prisoner’s dilemma

This is an iterated prisoner’s dilemma between yourself and an 9 unknown opponents. Each match will last for 10 rounds and you’ll only kn...