Accéder au contenu principal

Au fond de la mare

C’est un fait stylisé bien connu des historiens : en période de crise le paysage politique se déforme de la même manière qu’une mare en période de sécheresse. Plus l’eau s’évapore, plus on découvre avec effroi qu’il y a une vie au fond de la mare, des formes de vie dont on avait longtemps pensé qu’elles avaient disparu et, pour tout dire, on aurait bien aimé ne pas se tromper.

Il y a, dans notre pays, un observatoire privilégié de cet écosystème, un observatoire qui allie le confortable anonymat des fora d’internet à une certaine communauté d’esprit qui a fait le vide autour d’elle à coup de commentaires outranciers : Agoravox.

J’en veux pour preuve les résultats d’un petit sondage qui demande aux lecteurs de révéler pour quel candidat ils pensent voter aux élections présidentielles de 2012. Résultat des courses ce mercredi 11 janvier à 9h45 (9 158 avis exprimés) :

Jean-Luc Mélenchon19,0%
Marine Le Pen17,1%
François Hollande14,6%
François Asselineau [1]10,2%
François Bayrou7,8%
Vote blanc6,5%
Nicolas Sarkozy5,5%
Ne sait pas5,2%
Eva Joly4,9%
Dominique de Villepin2,2%

Sur Agoravox, au fond de la mare asséchée, le second tour ce serait donc Mélenchon contre le Pen. Au fond de la mare, c'est déjà les années 1930.

---
[1] Président de l’Union Populaire Républicaine (UPR), parti qui prône principalement une sortie de l’UE et qui a manifestement solidement organisé sa présence sur internet (et dans la mare).

Commentaires

  1. Alain Briens12/01/2012 11:34

    Cher Georges Kaplan,

    Merci de ce blog qui nous rend plus intelligent. Puis-je me hasarder à vous donner un conseil : laissez tomber les "fora", "concerti" et autre "scenarii" qui font pédant s'agissant de mots que notre belle langue a depuis longtemps adoptés et digérés. Et songez qu'il n'y a pas plus de raison de parler d'impresarii que de lavabimus...

    RépondreSupprimer
  2. Je dis très couramment "ils font pipo dans les lavabi"

    RépondreSupprimer
  3. Alain,
    C'est pas faux... mais j'aime bien jouer avec les mots de temps en temps.

    Souris,
    Bienvenue dans mon jardin :)

    RépondreSupprimer
  4. 10906 votes,
    Mélenchon, en tête (18,9%), est toujours talonné par le Pen (17,7%).

    RépondreSupprimer
  5. Soit, tout de même 1930 lepénistes et
    2061 mélanchonistes... jolie mare.

    RépondreSupprimer
  6. 12845 votes,
    Mélenchon à 20,4%
    Le Pen à 17,8%
    Hollande à 14%

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Brandolini’s law

Over the last few weeks, this picture has been circulating on the Internet. According to RationalWiki, that sentence must be attributed to Alberto Brandolini, an Italian independent software development consultant [1]. I’ve checked with Alberto and, unless someone else claims paternity of this absolutely brilliant statement, it seems that he actually is the original author. Here is what seems to be the very first appearance of what must, from now on, be known as the Brandolini’s law (or, as Alberto suggests, the Bullshit Asymmetry Principle):The bullshit asimmetry: the amount of energy needed to refute bullshit is an order of magnitude bigger than to produce it.— ziobrando (@ziobrando) 11 Janvier 2013To be sure, a number of people have made similar statements. Ironically, it seems that the “a lie can travel halfway around the world while the truth is still putting on its shoes” quote isn’t from Mark Twain but a slightly modified version of Charles Spurgeon’s “a lie will go round the w…

Un garçon qui n’a jamais eu de métier

Jean-Luc Mélenchon fait ses premières armes en politique à Lons-le-Saunier, en mai 1968. À cette époque il n’est que lycéen — en première littéraire — mais c’est lui, racontent ses anciens camarades de classe, qui va importer les évènements parisiens dans son Jura d’adoption. C’est lors de cette première expérience politique qu’il va réaliser son indiscutable talent d’orateur et se familiariser avec la pensée d’extrême gauche et notamment Karl Marx qui devient son livre de chevet en terminale. Il passe son bac en 1969 et s’inscrit à la faculté des lettres de l’université de Besançon pour y étudier la philosophie.Sitôt inscrit, le jeune Mélenchon se rapproche de l’UNEF et déserte les amphis pour se consacrer au militantisme. Il parviendra quand même à obtenir sa licence en 1972 mais ne poussera pas ses études plus loin : la même année, il rentre formellement en politique en rejoignant l’Organisation Communiste Internationaliste (OCI), une organisation trotskyste de tendance lambertiste…

Nombre d'heures travaillées par an et pour 100 personnes

Selon les données de l’OCDE pour 2015, le taux d’emploi de la population française âgée de 15 à 64 ans était de 63.8%. C’est-à-dire que sur 100 personnes en âge de travailler, un peu moins de 64 ont effectivement occupé un emploi — fût-ce à temps partiel — durant l’année considérée. Par ailleurs, selon la même source, le temps de travail annuel moyen des français qui ont travaillé en 2015 s’établissait à 1 482 heures [1].En croisant ces deux données, on peut facilement estimer le nombre d’heures de travail fournies en une année par 100 français en âge de travailler : ça fait environ 94 552 heures. Juste pour remettre ce chiffre dans son contexte, voici ce que ça donne pour tous les pays pour lesquels les données sont disponibles dans les bases de l’OCDE : Juste pour votre information, pas moins de 84.7% des islandais âgés de 15 à 64 ans travaillent (c’est le record du panel) et ils travaillent en moyenne 1 880 heures par an. Ce sont les mexicains et les coréens (du sud) qui, lorsqu’ils…