Après le gaz, l'huile

En complément de mon papier sur les gaz de schiste, cette fois-ci sur l'huile de schiste : Dans le Dakota du nord, l’exploitation de la formation de Bakken dans le bassin de Williston bat son plein ; au cours des deux dernières années, la production d’huile de schiste de l’État a doublée pour atteindre 464 129 barils de brut par jour en septembre 2011 – c'est-à-dire 96% de la production de l’Équateur (485 000 bpj). On estime la réserve de pétrole exploitable de la formation de Bakken à 4,3 milliards de barils (autant que l’Égypte).

Pour mémoire : en France aussi on a du pétrole. En revanche, on a que des mauvaises d'idées.

Via Mark Perry.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cheval de fer, acte II

La première partie est ici. Quand John Kennedy s’y était installé au tout début des années 1790, Manchester n’était encore qu’un gros bour...