Zombienomics

Dans la famille Doudreaux, je veux le fils et le grand père. Ci-dessous une des pierres tombales fabriquées par ces deux grands malades pour décorer leur jardin le soir d’Halloween.

(*) « hopefully forever. »

Le reste du post est très bon (ne pas rater, notamment, le « children practicing for political office by threateningly seeking ‘protection’ payments from neighbors »).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cheval de fer, acte II

La première partie est ici. Quand John Kennedy s’y était installé au tout début des années 1790, Manchester n’était encore qu’un gros bour...