Politique de la chaise vide pour défendre le stimulus

Hier se tenait une audition publique devant un comité de surveillance de la Chambre des Représentants des Etats-Unis sur les effets du stimulus keynésien signé par le président Obama il a presque deux ans. Le comité avait invité Jared Bernstein et Christina Romer – deux des plus éminents économistes de la Maison Blanche ayant contribué à la préparation du stimulus – à défendre le plan mais ces derniers ont manifestement décidé de s’abstenir…


















Nous nous contenterons donc de l’introduction de Russ Roberts.

Via Cafe Hayek

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Monty Hall sans maths

Règle du jeu : on va vous proposer 3 enveloppes dont deux sont vides et une contient un billet de €100. Dans un deuxième temps, l’organisate...