Politique de la chaise vide pour défendre le stimulus

Hier se tenait une audition publique devant un comité de surveillance de la Chambre des Représentants des Etats-Unis sur les effets du stimulus keynésien signé par le président Obama il a presque deux ans. Le comité avait invité Jared Bernstein et Christina Romer – deux des plus éminents économistes de la Maison Blanche ayant contribué à la préparation du stimulus – à défendre le plan mais ces derniers ont manifestement décidé de s’abstenir…


















Nous nous contenterons donc de l’introduction de Russ Roberts.

Via Cafe Hayek

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cheval de fer, acte II

La première partie est ici. Quand John Kennedy s’y était installé au tout début des années 1790, Manchester n’était encore qu’un gros bour...