Maïs, éthanol et crise alimentaire

Il apparait de plus en plus évident que les politiques publiques de subvention des biocarburants sont, avec l’émergence des classes moyennes dans les pays en voie de développement, une des principales causes de l’état d’extrême tension dans lequel se trouvent la plupart des marchés de ressources alimentaires. L’évolution récente des prix du maïs donne une idée de l’impact que peut avoir le simple ajustement d’une règlementation existante.

En 2001/02, selon le United States Department of Agriculture (USDA), 7% de la production américaine de maïs était destinée à la production d’éthanol. En 2009/10, cette proportion atteignait 34.9% (116 millions de tonnes sur 333 millions de tonnes) et, toujours selon l’USDA, elle devrait augmenter à plus de 39% en 2010/11.

Le 6 mars 2009, un lobby de l’industrie de l’éthanol, Growth Energy, demande formellement à la Environmental Protection Agency (EPA) d’augmenter la quantité d’éthanol autorisée dans le mélange vendu en station service de 10% (mélange E10) à 15% (mélange E15). l’EPA donnera son feu vert le 13 octobre 2010 pour les véhicules produits à partir de 2007 (soit 15% des véhicules en circulation aux Etats-Unis, une extension aux véhicules des années 2001-06 est encore à l’étude et devrait voir le jour en 2011).



En un an (31/01/2010 - 31/01/2011), le prix du maïs a augmenté de plus de 80%...



... incitant les producteurs à planter du maïs au détriment d’autres produits alimentaires vitaux comme le blé et mettant ainsi la sécurité alimentaire de millions de gens en péril.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ChallengeR #5

Votre dernière mission consistait à trouver la fonction locf (qui remplace les NA par la dernière valeur connue) la plus compacte possibl...