La mondialisation est en train d’anéantir la pauvreté

En 2005, on estimait le nombre de gens vivant avec moins de $1.25 par jour à 1 337.8 millions (25.7% de la population mondiale). D’après une mise à jour publiée récemment par Laurence Chandy et Geoffrey Gertz, deux chercheurs de la Brookings Institution, ce chiffre est tombé à 878.2 millions (15.8%) en 2010 et pourrait chuter à 585.5 (9.9%) d’ici 2015.





















Jamais, dans l’histoire de l’humanité, autant de gens n’étaient sortis de la misère aussi vite. Si la pauvreté extrême a reculé partout dans le monde, c’est en Asie du sud que la progression est la plus impressionnante (de 40.2% de la population en 2005 à 20.3% en 2010). Pour autant, même l’Afrique sub-saharienne progresse (de 54.5% en 2005 à 46.9% en 2010).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cheval de fer, acte II

La première partie est ici. Quand John Kennedy s’y était installé au tout début des années 1790, Manchester n’était encore qu’un gros bour...