Pauvreté et inégalités de niveau de vie de 1970 à nos jours

Update (2016-03-18 @ 10:05) : Le débrifing est en ligne ici.

Ci-dessous un petit quiz destiné à mesurer votre perception de l’évolution de la société française de 1970 à nos jours sous l’angle des inégalités de niveau de vie en général et du taux de pauvreté en particulier. Il va de soi que vous pouvez tricher ou répondre plusieurs fois mais, dans la mesure où il n’y a rien à gagner, vous admettrez que ça n’a pas grand intérêt.

Avant de commencer, quelques rappels peuvent être utiles :

Par revenu disponible, on entend l’ensemble des revenus perçus par un ménage (salaires nets, revenus du patrimoine et prestations sociales) moins les impôts directs.

Le niveau de vie d’un ménage est égal à son revenu disponible ajusté du nombre de personnes qui composent le composent. Techniquement, on divise le revenu disponible par un nombre d’unités de consommation : le premier adulte vaut 1, toute personne de 14 ans ou plus vaut 0.5 et les enfants de moins de 14 ans valent 0.3. Par exemple, un couple avec 2 enfants de moins de 14 ans compte 1+0.5+0.3+0.3 = 2.1 unités de consommation. Par définition, toutes les personnes qui vivent dans un même ménage ont le même niveau de vie.

On considère qu’un individu est pauvre lorsqu’il fait partie d’un ménage qui vit sous le seuil de pauvreté monétaire c’est-à-dire que le ménage dont il fait partie dispose d’un niveau de vie inférieur à 60% du niveau de vie médian [1]. Notez qu’il existe d’autres seuils (à 40%, 50% et 70%) mais c’est celui-là qui est le plus fréquemment utilisé. Par exemple, en 2013 (dernières données disponibles), le niveau de vie médian était de 1 667 euros par mois ; on était considéré pauvre si on vivait dans un ménage dont le niveau de vie était inférieur à 60% de cette somme soit 1 000 euros.

Concrètement, ça signifie qu’un couple sans enfant qui, par hypothèse, dispose d’un revenu après impôts directs de 1 667 euros (le revenu disponible) a un niveau de vie de 1 111 euros et n’est donc pas considéré comme pauvre. En revanche, à la naissance de leur premier enfant, le ménage gagne 0.3 unités de consommation de telle sorte que son niveau de vie n’est plus que de 926 euros ; ce qui signifie que trois personnes vivent désormais sous le seuil de pauvreté monétaire.

Ces rappels étant faits, voici le quiz :

(Sondage terminé -- formulaire détruit.)

N’hésitez pas à faire circuler. Le débriefing aura lieu ici même dans quelques jours.

---
[1] C’est le niveau de vie qui coupe la population française en deux : 50% des français ont un niveau de vie supérieur et 50% ont un niveau de vie inférieur (à ne pas confondre avec le niveau de vie moyen).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Monty Hall sans maths

Règle du jeu : on va vous proposer 3 enveloppes dont deux sont vides et une contient un billet de €100. Dans un deuxième temps, l’organisate...