Dans la caverne de Platon

Je ne résiste pas à vous la faire partager :

« Les économistes keynésiens sont les prisonniers de la caverne de Platon : ils prennent les reflets pour la réalité, les ombres pour les objets, les vacillements de flamme pour de véritables mouvements. »

C’est de Simone Wapler, rédactrice en chef des Publications Agora, sur Atlantico.fr.

2 commentaires:

  1. quid des monétaristes ?

    RépondreSupprimer
  2. Le point de Simone Wapler porte plutôt sur la politique budgétaire.

    RépondreSupprimer

Monty Hall sans maths

Règle du jeu : on va vous proposer 3 enveloppes dont deux sont vides et une contient un billet de €100. Dans un deuxième temps, l’organisate...