Discours pour les sourds

Peter Schiff tente désespérément d’inculquer quelques bases d’économie (non-keynésienne) à ceux qui président aux destinées des Etats-Unis.

Un employeur leur explique pourquoi il n’embauche pas. Ils balayent l’argument d’un revers de main et en reviennent à la demande agrégée… Pitoyable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Monty Hall sans maths

Règle du jeu : on va vous proposer 3 enveloppes dont deux sont vides et une contient un billet de €100. Dans un deuxième temps, l’organisate...