La curieuse tâche – Le bœuf et le lapin en URSS

Une petite anecdote rapportée par Yuri Maltsev, un des membres de l’équipe mise en place par Gorbatchev pour planifier l’économie soviétique pendant la perestroïka.

Le planificateur, qui souhaiter venir à bout des revenus illicites – i.e. le marché noir, c'est-à-dire les revenus qui n’étaient pas explicitement autorisés par l’état (principe juridique soviétique #1) – avait imposé que tout les prix soient identiques à ceux des magasins d’Etat. Par exemple, le prix du kilo de viande de bœuf était fixé à 4 roubles et le kilo de viande de lapin à 3 roubles.
Maltsev, qui avait lu Mises, pensa immédiatement que la viande de bœuf et de lapin allait rapidement disparaître des étals (sauf ceux, bien entendus, qui étaient réservés à la nomenklatura).


Effectivement, il fût rapidement impossible de trouver de la viande de lapin ailleurs que sur le marché noir où son prix – qui intégrait désormais la prime de risque liée au fait que vendre du lapin au marché noir était passible du goulag – atteignait des records. Par contre, il fût très surpris de constater que la viande de bœuf ne disparût pas : mais elle était vendue avec l’os, de préférence de taille dinosauresque, de manière à ce que le poids de l’os compense l’écart entre le prix de la viande au marché noir et les 4 roubles imposés par le planificateur…


Le reste de l’article est passionnant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ChallengeR #8 - Solutions

Votre mission consistait donc à trouver un moyen de faire en sorte que : > x == 0 [1] TRUE > x + 1 == 2 [1] TRUE > x / 2 == 1 [1...